N) 136 page 1063

Modérateur : Denis

Message
Auteur
moussaillon
rang6
rang6
Messages : 610
Inscription : 09 février 2010, 13:46
Nom : crosnier
Prénom : emmanuel
Abonné ? : Non Abonné
R/C ou non R/C : non R/C
Localisation : voir punaise

N) 136 page 1063

#1 Message par moussaillon » 14 septembre 2012, 13:54

comment les canots de survie ( 402 ) tombent dans la mer??
:geek:

dupontjl
rang6
rang6
Messages : 604
Inscription : 17 janvier 2011, 21:33
Nom : dupont
Prénom : jean.luc
Abonné ? : Abonné
R/C ou non R/C : non R/C
Ancien du France ? : Oui
Localisation : MAISONS ALFORT 94

Re: N) 136 page 1063

#2 Message par dupontjl » 14 septembre 2012, 15:16

on les balances par dessus bord, il sont munis de cordelettes sur tout le pourtour, et extremement léger (ce n'est que du liège précontrain,autrement dit du bouchon ) recouvert de toiles caoutchoutée orangée ,ils sont empilés par trois sur chaque hauteur,de rangement, :idea: naturellement gare a la tête a la réception en bas , car s'il faut attendre que le navire coule,qu'ils commencent a flotter a la surface!! il serait un peu tard . vu qu'au moment de l'immersion ,a la surface il se crée un tourbillon qui risque d'entrainer tout ce qu'il y a qui flotte a la surface par aspiration. ai je bien répondu a la question ?? pour les bombards pareil ,une fois liberés ,de leur support , ils s'affallent le long de la coque ,(gare en dessous "chaud en dessous" contrairement a chaud devant ,il s'ouvre automatiquement et une toit en toile recouvre l'ensemble du canot "bonne protection" pour le vent et embruns comme les tentes 'quechua' des sans abris. quai de Jemmappes !! ps je n'ai pas encore le n° 136.... a bientôt JLD

moussaillon
rang6
rang6
Messages : 610
Inscription : 09 février 2010, 13:46
Nom : crosnier
Prénom : emmanuel
Abonné ? : Non Abonné
R/C ou non R/C : non R/C
Localisation : voir punaise

Re: N) 136 page 1063

#3 Message par moussaillon » 17 septembre 2012, 11:09

il s'agit des bombards
effectivement d'après le dessin quand on les libèrent ils doivent glisser directement dans l'eau.
mais là curieusement ils viennent heurter le bastinguage
c'est mon impression. de là à la réalité....
:geek:

dupontjl
rang6
rang6
Messages : 604
Inscription : 17 janvier 2011, 21:33
Nom : dupont
Prénom : jean.luc
Abonné ? : Abonné
R/C ou non R/C : non R/C
Ancien du France ? : Oui
Localisation : MAISONS ALFORT 94

Re: N) 136 page 1063

#4 Message par dupontjl » 17 septembre 2012, 14:18

ILS ROULENT sur la rampe de lancement et rebondissent le long de la coque et s'affalent . attention a la tête en dessous, la force de l'impact :| ,le fait "éclore"......

Avatar de l’utilisateur
LE HAVRE
rang4
rang4
Messages : 69
Inscription : 06 août 2012, 16:42
Nom : CHALM
Prénom : Frédéric
Abonné ? : Non Abonné
R/C ou non R/C : R/C
Ancien du France ? : Non

Re: N) 136 page 1063

#5 Message par LE HAVRE » 17 septembre 2012, 20:33

Attention les gars , les posts sur les canots sont torpillés par ici....Point de sauvetage possible, je n'arrive pas à trouver le numéro de celui-ci...

Image

Avatar de l’utilisateur
rogwen
rang6
rang6
Messages : 332
Inscription : 28 février 2012, 17:25
Nom : gweneg
Prénom : ronan
Abonné ? : Non Abonné
R/C ou non R/C : ne sait pas
Ancien du France ? : Non
Localisation : bretagne

Re: N) 136 page 1063

#6 Message par rogwen » 17 septembre 2012, 21:13

on dirait que c'est le 58, et il roule :D
c'est un KanoTM ?
on va encore encore se faire.......... par le chef !

à+
rog

dupontjl
rang6
rang6
Messages : 604
Inscription : 17 janvier 2011, 21:33
Nom : dupont
Prénom : jean.luc
Abonné ? : Abonné
R/C ou non R/C : non R/C
Ancien du France ? : Oui
Localisation : MAISONS ALFORT 94

Re: N) 136 page 1063

#7 Message par dupontjl » 17 septembre 2012, 22:07

puisque l'on parle ,canot de sauvetage et de plus "un homme a la mer", Jean-Marie , me racontais brièvement,qu'un jour sur un banamier ,il y a eu une triste expérience , le maitre d'équipage 'bosco' qui lui était en charge ,naturellement des installations de sécurité ,entretient,exercices , d'évacuations etc ,le pauvre est tombé a la mer ,le temps d'alerte ,la vitesse du bateau malgré arrrière toutes !,le retour sur l'endroit a demandé 2 /3 heures ,la mise a l'eau d'une barquasse est toujours compliqué(cable qui coince,poulie grippée ,et de plus celui qui connaissait,le mieux les manoeuvres était lui même le naufragé !!!! a partir de ce moment le commandant tellement éprouvé par la perte d'un collaborateur de longue date(généralement ils marchaient en bi-nomes au niveau des affectations ,et poursuivaient carrière formant équipe ,tellement affecté par la disparition de sonhomme de confiance ,a décidé de faire monter une embarcation légère a l'arrière sur deux demi arceaux pivotant munis de poulies de manière a faire aller secourir rapidement un éventuel naufragé ,gain de temps , donc espoir de survie augmenté, le bosco ,lui a été retrouvé après plusieurs heures de recherche,le ventre en lair et dérivant entre deux eaux , depuis ce temps aucun départs ne s'effectuait sans vérification du bon fonctionnement de ce canot de survie , rappelez vous Eric Tabarly ,et les conditions de mer ,la nuit etc ...... a+ JLD

Répondre